Partitions bretonnes

Conçu et réalisé par Éric Mac Lewis
© ericdentinger.com
2008-2020

SOUNDCLOUD
YOUTUBE

... Le trèfle (shamrock) dont il s’est servi pour cela est devenu ensuite un des emblèmes de l’Irlande.
Fort de cette évangélisation réussie qui a débouché sur plusieurs siècles d'un christianisme celtique original, Patrick deviendra le Saint patron de l’île verte.

Sa fête fixée au 17 mars sera avant tout religieuse au fil des siècles avant de s’imposer sous des contours profanes, à commencer par l’institution d’une parade de la St Patrick qui eut lieu pour la première fois à Dublin en 1931.
Un festival fut ensuite lancé à la fin du XXème siècle, prélude à une internationalisation de cette fête.
Celle-ci a depuis largement débordé les frontières de l’Irlande, devenant un symbole fédérateur au sein des nations celtiques mais aussi dans de nombreux autres pays où la diaspora celtique est présente.

Le mois de mars est connu pour être marqué par le rendez-vous incontournable des cultures celtiques avec la fête de la Saint-Patrick célébrée chaque 17 mars. Cette tradition festive est néanmoins assez récente puisqu’elle s’est développée dans la seconde moitié du XXème siècle.
Avant d’en arriver là, il nous faut replonger vers les temps anciens avec l’histoire de Maewyn (Maun) Succat qui vécut aux IVème et Vème siècles. Né vers 385 en Bretagne insulaire et décédé un 17 mars, il fut enlevé dans sa jeunesse par des pirates et retenu comme esclave pendant six années en Irlande. C’est là qu’il choisit de se convertir à la foi chrétienne.
Il fut par la suite consacré évêque en France sous le nom de Patricius (Patrick) avant de revenir en Irlande en 432.
Son influence trouva alors son point culminant dans l’épisode fameux du Rock de Cashel (province de Munster, comté de Tipperary) qui lui permit de fusionner les traditions celtiques avec les dogmes de la chrétienté en rapprochant le symbolisme ternaire des Celtes de celui de la Sainte Trinité…

Saint-Patrick
La fête de tous les Celtes

CROIX DU ROCK OF CASHEL (pic. Jon Sullivan)